Browse Source

Ajouts citation topos, précisions généalogie Grothendieck

master
Thierry 2 years ago
parent
commit
aaf40812cd
6 changed files with 458 additions and 43 deletions
  1. +79
    -26
      content/math/topos/citations.html
  2. +145
    -17
      grothendoc/grothendieck-genealogie.yml
  3. +3
    -0
      grothendoc/letters/README
  4. +26
    -0
      grothendoc/letters/crafoord-letters.yml
  5. +72
    -0
      grothendoc/letters/dixmier-letters.yml
  6. +133
    -0
      grothendoc/letters/mumford-letters.yml

+ 79
- 26
content/math/topos/citations.html View File

@@ -30,7 +30,14 @@
<!-- ********************************************************************************* -->
<h2>Alexandre Grothendieck</h2>

<cite>Récoltes et semailles, cité par Scharlau</cite>
<blockquote>
C’est le thème du topos qui est ce “lit”, ou cette “rivière profonde”
où viennent s’épouser la géométrie et l’algèbre, la topologie et l’arithmétique,
la logique mathématique et la théorie des catégories,
le monde du continu et celui des structures “discontinues” ou “discrètes”. Il est ce que j’ai conçu de plus vaste, pour saisir avec finesse, par un même langage riche en résonances géométriques, une “essence” commune à des situations des plus éloignées les unes des autres provenant de telle région ou de telle autre du vaste univers des choses mathématiques”.
<cite>Récoltes et semailles, cité par Caramello</cite>
</blockquote>

<blockquote>
Voici donc l’idée nouvelle. Son apparition peut être vue comme une conséquence de
cette observation, quasiment enfantine à vrai dire,
@@ -39,17 +46,10 @@ espace topologique, ce ne sont nullement ses “points” ou ses sous-ensembles
les relations de proximité etc. entre ceux-ci,
mais que ce sont <b>les faisceaux sur cet espace, et la catégorie qu’ils forment</b>.
<br/>Je n’ai fait, en somme, que mener vers sa conséquence ultime l’idée initiale de Leray – et ceci fait, franchir le pas.
<cite>Récoltes et semailles, cité par Scharlau</cite>
</blockquote>

<cite>Récoltes et semailles, cité par Caramello</cite>
<blockquote>
C’est le thème du topos qui est ce “lit”, ou cette “rivière profonde”
où viennent s’épouser la géométrie et l’algèbre, la topologie et l’arithmétique,
la logique mathématique et la théorie des catégories,
le monde du continu et celui des structures “discontinues” ou “discrètes”. Il est ce que j’ai conçu de plus vaste, pour saisir avec finesse, par un même langage riche en résonances géométriques, une “essence” commune à des situations des plus éloignées les unes des autres provenant de telle région ou de telle autre du vaste univers des choses mathématiques”.
</blockquote>

<cite>Esquisse thématique p 2</cite>
<blockquote>
Plus fondamental me semble néanmoins l’élargissement de la topologie générale, dans
l’esprit de la théorie des faisceaux (développée initialement par J. Leray), contenu dans le
@@ -74,14 +74,18 @@ Il n’en est pas encore de même en topologie et en géométrie différentielle
malgré certains premiers essais dans ce sens (comme la tentative de démonstration par
Sullivan d’une conjecture d’Adams en K-théorie, par réduction à une propriété de l’opération
de Frobenius sur les variétés algèbriques en car. p > 0)
<cite>Esquisse thématique p 2</cite>
</blockquote>

<!-- ********************************************************************************* -->
<h2><a href="../../../../conferences/2015-caramello-connes-joyal-lafforgue.html">Joyal Connes Caramello Lafforgue - General discussion 2015</a></h2>
<div class="big4 bold">Toute la conférence contient des citations sur les topos.</div>


<!-- ********************************************************************************* -->
<h2>Olivia Caramello</h2>

<!-- ************************************* -->
<cite><a href="https://www.youtube.com/watch?v=sM_9R63qU6o">Interview d'Olivia Caramello par Stéphane Dugowson et Anatole Khelif a l'IHES</a> - 27'20''</cite>
<blockquote>
L'observation fondamentale de Grothendieck est le fait qu'essentiellement quand on considère les faisceaux sur un espace topologique, il y a deux structures qui sont fondamentales dans cette définition :
<ul>
@@ -89,60 +93,109 @@ L'observation fondamentale de Grothendieck est le fait qu'essentiellement quand
<li>et la notion de <b><a href="../recouvrement/citations.html">recouvrement</a> d'un ouvert par une famille de sous-ouverts</b>.</li>
</ul>
Ce sont ces ingrédients qui sont essentiels et suffisants pour la définition du topos.
<cite><a href="https://www.youtube.com/watch?v=sM_9R63qU6o">Interview d'Olivia Caramello par Stéphane Dugowson et Anatole Khelif a l'IHES</a> - 27'20''</cite>
</blockquote>

<!-- ************************************* -->
<!--
<cite><a href="https://www.youtube.com/watch?v=SFIAAszJOX8">Dualité de Gelfand et bases de Wallman</a></cite>
<blockquote>
On considère l'ensemble des faisceaux sur un espace topologique X
<br/>On associe l'espace X à l'ensemble de ses faisceaux
<br/>X --- > Sh(X)
<br/>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;X --- > Sh(X)
<br/>[ndt : Sh = shields, faisceaux sur l'espace X]
<br/>
<br/>Un topos est la généralisation catégorique de ça :
<br/>On remplace de manière formellement analogue :
<br/>- l'espace X par un <b>site</b> (C, J)
<br/>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;= petite catégorie C munie d'une notion de recouvrement J, appelée <b><a href="../topologie/citations.html">topologie de Grothendieck</a></b>
<br/>- les faiseaux par Sh(X) = catégorie des faisceaux sur le site (C, J)
<br/>- les faiseaux par Sh(X)
<br/>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;= catégorie des faisceaux sur le site (C, J)
<cite><a href="https://www.youtube.com/watch?v=SFIAAszJOX8">Dualité de Gelfand et bases de Wallman</a></cite>
</blockquote>
-->

<!-- ************************************* -->
<cite><a href="https://sites.google.com/site/logiquecategorique/autres-seminaires/ihes/ihestopos">Topos à l'IHES</a></cite>
<blockquote>
The concept of topos was introduced by A. Grothendieck during his Séminaire de Géométrie Algébrique du Bois-Marie, which took place at the IHES in the early sixties. The original motivation was that of defining a general notion of space on which one could define cohomological invariants in the algebro-geometric setting needed for proving the Weil's conjectures. In spite of this quite specific technical motivation, the notion of topos appeared at the very beginning as defining a new conception of space, capable of unifying the continuous and the discrete in an harmonious marriage: in the words of Grothendieck, "Un lit si vaste en effet (telle une vaste et paisible rivière très profonde...), que “tous les chevaux du roi y pourraient boire ensemble...” ".
<br>
<br>In the following years, new perspectives on the notion on topos emerged. According to Lawvere and Tierney, a topos can be considered not only as a generalized space but as a mathematical universe within which one can carry out most familiar set-theoretic constructions, but which also, thanks to the inherent ‘flexibility' of the notion of topos, can be profitably exploited to construct `new mathematical worlds' having particular properties. On the other hand, the theory of classifying toposes allows to regard a Grothendieck topos as a suitable kind of first-order theory modulo Morita-equivalence. Toposes have also been proved effective in studying dualities and establishing ‘bridges’ across different mathematical theories with a related semantic content.
<cite><a href="https://sites.google.com/site/logiquecategorique/autres-seminaires/ihes/ihestopos">Topos à l'IHES</a></cite>
</blockquote>

<!-- ********************************************************************************* -->
<h2>Alain Connes</h2>

<cite><a href="https://www.youtube.com/watch?v=ggOzrB8a1nc">Topos à l'IHES, General discussion</a> - 52:04</cite>
<blockquote>
Je pense qu'on aurait tort de croire que même au niveau géométrique l'idée du topos suffit à appréhender ce que la nature nous présente.
<br>Grothendieck insiste, et il a parfaitement raison, sur le fait que le topos unifie le discret et le continu. Mais il y a une autre merveille dans la nature, c'est le quantique, et le formalisme du quantique, qui a cette linéarité dont parlait Laurent, a cette merveille extraordinaire qu'il permet au discret, les opérateurs à spectre discret, de coexister avec les opérateurs à spectre continu.
<br>Et il y a une profondeur absolument incroyable dans le quantique ; le formalisme du quantique est extrèmement performant pour dire ce que c'est que la variabilité, ce que c'est qu'une variable.
<br>Et il y a une profondeur absolument incroyable dans le quantique ; le formalisme du quantique est extrèmement performant pour dire ce que c'est que la variabilité, ce que c'est qu'une variable.
<cite><a href="https://www.youtube.com/watch?v=ggOzrB8a1nc">Topos à l'IHES, General discussion</a> - 52:04</cite>
</blockquote>


<!-- ********************************************************************************* -->
<h2>Bertrand Toen</h2>
<cite><a href="https://www.youtube.com/watch?v=yNgvvNx_P9w&t=2121s">Agora des savoirs - Hommage à Alexandre Grothendieck </a></cite>
<img style="display:block; border:1px solid grey; margin:1em;" src="toen-01-11-48.jpg" />
<img style="display:block; border:1px solid grey; margin:1em;" src="toen-01-17-09-topos.jpg" />
<img style="display:block; border:1px solid grey; margin:1em;" src="toen-01-18-44.jpg" />
<!-- ************************************* -->
<h3>Citations de <a href="../../../../conferences/2017-connes-un-topo-sur-les-topos.html">Un topo sur les topos, 2017</a></h3>

<blockquote>
1:07:41 Une métaphore :
<br>On avait l'habitude de mettre l'espace à étudier sur le devant de la scène ;
ce que fait Grothendieck avec les topos c'est faire jouer à l'espace le rôle
d'un "deus ex machina" qui n'est pas prėsent sur le devant de la scėne,
il reste dans les coulisses pour introduire une variabilitė, un alėa, dans la
thėorie des ensembles.
<br>
<br>Les acteurs sont les mêmes que dans les mathėmatiques usuelles, groupes,
algėbres, ordre etc. etc. mais ils possėdent une variabilitė nouvelle qui est
due au topos, ils dėpendent d'un alėa et ce dernier caractėrise le topos.
</blockquote>

<blockquote>
35:30 Quel est l'avantage de travailler avec des faisceaux d'ensemble ? Quand vous travaillez avec des faisceaux d'ensemble, vous pouvez définir ce que c'est qu'un groupe ou une algèbre dans ce truc la. Vous travaillez comme si vous travaillez dans les ensembles, mais où il y a une variabilité. Il y a quelque chose qui bouge mais sinon vous faites exactement comme si vous travaillez dans les ensembles habituels. Si vous cherchez ce que c'est qu'un groupe abélien dans cette catégorie des faisceaux d'ensemble, vous trouvez les faisceaux de groupe abélien (...) On a été éduqués, au moins à mon époque, avec la théorie des ensembles. En fait c'était surtout une erreur. La vraie manière de penser, c'est la théorie des catégories. Il pense à cette espèce de théorie qu'il a devant les yeux comme une catégorie.
</blockquote>

<blockquote>
1:08:19 Lorsqu'on travaille dans un topos, tout se passe comme si on manipulait des ensembles ordinaires. Dès qu'on fait des fibrés sur un espace, on prend l'habitude de penser à un fibré comme à un à un espace vectoriel variable. Mais là, la variabilité, c'est la bonne notion de variabilité parceque ça paramétrise les ensembles. Sauf qu'on ne peut plus appliquer la règle du tiers exclu. Si on a une proposition P, on ne peut plus dire P est vraie ou non P est vraie
</blockquote>

<blockquote>
1:09:06 Par exemple si vous regardez une discussion politique à la télévision, nous avons l'habitude de dire celui-là a raison ou celui-là il a tort. Je prétends qu'on n'a pas l'outil conceptuel qu'il faut pour juger. Je vais vous donner des exemples montrant à quel point la notion de vérité est une notion beaucoup plus subtile, et à quel point l'idée du topos permet de la formaliser.
<br>
<br>1:17:54 Ce que je prétends, c'est que notre esprit, notre formation logique est extrèment primitive. On a l'habitude lorsqu'on écoute une discussion politique, de décréter oui ou non. Telle personne a raison ou telle personne a tort. Et en fait, on est dans l'erreur en faisant ça. Je rêve, mais s'il y avait des philosophesqui connaissent suffisament les maths et qui comprennent les topos de l'intérieur, il y a peu de gens qui comprennent les topos de l'intérieur, il y en a très peu ; ils seraient capables de donner des modèles qui seraient utiles pour beaucoup mieux apprécier ce genre de discussion ou de situation qui sont beaucoup plus subtile par rapport à la notion de vérité que cette notion d'une inefficacité absolue, qui est que un tel a raison ou un tel a tort
</blockquote>

<blockquote>
10:52 L'article de Grothendieck est marqué reçu 1er mars 1957. C'est cet article "Sur quelques points d'algèblre homologique" (...) on peut vraiment placer l'origine des topos dans cet article (...) Dans cet article, il introduit ce que sont les catégories abéliennes (...) avec toutes leurs propriétées etc. Il développe l'algèbre homologique dans cadre des catégories abéliennes. Mais ce qui est beaucoup plus important, c'est qu'il prend deux types d'exemple de catégorie abélienne dans son article. Le premier exemple est la catégorie abélienne des modules sur un annneau ; ça appartient à Cartan Eilenberg. Il prend aussi l'exemple des faisceaux de groupes abéliens un espace topologique (...) Ce qui est absolument crucial, c'est qu'il avait un autre exemple (...) les catégories de diagramme (...) Il avait l'idée que si vous prenez des diagrammes de groupes abéliens, quels que soient les diagrammes que vous regardez, ça forme encore un catégorie abélienne (...) Il avait là les deux piliers de la notion de topos (...) La notion d'espace topologique qui donne les faisceaux de groupes abéliens etc. Et il avait aussi la notion de catégorie de diagramme (...) qui donnent naissance à un topos, et ces topos ont un rôle absolument fondamental qu'on va utiliser tout le temps (...)
</blockquote>

<blockquote>
1:24:45 Je vais vous dire le moment qui pour moi a été crucial dans l'appréciation de la notion de topos : avant, quand on me présentait un topos, on me présentait toujours un topos en me disant : je prends une petite catégorie et je suppose qu'elle est stable par produit fibré. A ce moment là, mon oreille se fermait et je pensais à autre chose. Quand on dit ça, on a bien-sûr en tête l'intuition topologique. Quand on dit que la catégorie a des produits fibrés, on pense à deux ouverts qui ont une intersectionA partir de là, on peut développer des choses. Ce qui a été crucial, c'est le moment où j'ai compris que déjà dans SGA 4, Grothendieck avait défini les sites et les topologies de Grothendieck sans aucune hypothèse sur la petite catégorie. L'avantage énorme lorsqu'on fait ça, c'est qu'on comprend mieux ce dont on parle
<br>En mathématique, il faut comprendre que la principale difficulté lorsqu'on est devant un problème, c'est d'arriver à penser juste. Une fois qu'on arrive à penser juste, les choses tombent comme des fruits mûrs. Et ce n'est pas penser juste que de demander à la petite catégorie d'avoir des produits fibrés.
</blockquote>

<blockquote>
1:55:53 C'est une notion qui est maudite. Avec Pierre (Cartier) et laurent Lafforgue, on a essayé pendant plusieurs années de soutenir une mathématicienne très très brillante, qui est Olivia Caramello, et on s'est heurté à l'hostilité, pour ne pas dire le mépris du monde mathématique en général. On a pu expérimenter à cette occasion à quel point il y a une espèce de fatalité sur la notion de topos, il y a quelque chose qui irrite les gens parceque sans doute ils ressentent - c'est ce que dit Grothendieck, il le dit tellement bien, il le dit explicitement, il l'avait déjà ressenti à son époque - sans doute ils ressentent qu'il y a quelque chose, mais ils ne le comprennent pas vraiment. Et pour le comprendre vraiment, il faut en faire bien sûr, mais il y a un moment où la notion va vous appartenir et vous allez arriver à vous l'approprier. Et la meilleure manière, c'est cette métaphore, c'est le fait que l'espace n'est pas au devant de la scène, il est derrière. C'est un espèce de deus ex machina, et c'est lui qui fait tourner les ensembles, c'est lui qui introduit un aléa dans la théorie des ensembles. De même qu'il y a un aléa dans les nombres premiers que nous connaissons tous, de même qu'il y a un aléa du quantique.
</blockquote>


<!-- ********************************************************************************* -->
<h2>Bartosz Milewski</h2>
<h2>Laurent Lafforgue</h2>
<blockquote>
Alain Connes a expliqué que pendant longtemps il pensait que les topos n'étaient pas sérieux. Pour ce qui me concerne, moi qui vient de la géométrie algébrique, bien-sûr j'avais lu ce que Grothendieck disait dans Récoltes et Semailles, mais pour moi, les topos servaient à fabriquer des invariants cohomologiques dans des situation où la topologie ordinaire ne suffisait pas. Je connaissais la cohomologie étale, la cohomologie cristalline et les topos de Grothendieck pour moi se cantonnaient à cela. J'avais entendu aussi que les logiciens s'étaient emparés des topos, mais comme la plupart des mathématiciens je pensais que la logique ne servait à rien. J'ai pensé cela jusqu'à ce qu'Olivia m'explique des éléments de logique et à me parler de topos en relation avec cette logique. (...) J'ai été très vite convaincu par le théorème d'existence des topos classifiants (...) qui pour moi était une surprise totale.
</blockquote>

<cite><a href="https://github.com/hmemcpy/milewski-ctfp-pdf">Category theory for programmers</a>, <a href="topoi-barbartosz-milewski.pdf">chap. 29, p 450</a></cite>
<!-- ********************************************************************************* -->
<h2>Bartosz Milewski</h2>
<blockquote>
The type of category that has just the right properties to serve as a replacement for set theory is called a topos (plural: topoi),
<br>and it provides, among other things, a generalized notion of a subset.
</blockquote>
<cite><a href="https://github.com/hmemcpy/milewski-ctfp-pdf">Category theory for programmers</a>, <a href="topoi-barbartosz-milewski.pdf">chap. 29, p 450</a></cite>


<!-- ********************************************************************************* -->
<h2>Bertrand Toen</h2>
<cite><a href="https://www.youtube.com/watch?v=yNgvvNx_P9w&t=2121s">Agora des savoirs - Hommage à Alexandre Grothendieck </a></cite>
<img style="display:block; border:1px solid grey; margin:1em;" src="toen-01-11-48.jpg" />
<img style="display:block; border:1px solid grey; margin:1em;" src="toen-01-17-09-topos.jpg" />
<img style="display:block; border:1px solid grey; margin:1em;" src="toen-01-18-44.jpg" />


<!-- ********************************************************************************* -->


+ 145
- 17
grothendoc/grothendieck-genealogie.yml View File

@@ -20,7 +20,7 @@ persons:
date: '2014-11-13'
place: Saint-Lizier, 09
father: Sascha Schapiro
mother: Hanka Grothendieck
mother: Johanna Grothendieck 1900
relations:
-
with: Marcelle Driquert
@@ -56,6 +56,7 @@ persons:
~1945-09 - ~1948-11 : Meyrargues, 34740 ; Vendargues ; with his mother
~1948-12 - 1949-03 : Sèvres, 92 ; 2 rue du Parc Cheviron
1949-04 - 1949-08 : ~Paris
# According to Ribenboim, his habits of late practice drove one landlady after another quite mad, and he ended up moving no less than 23 times before he finally left Nancy (From Scharlau)
~1949-09 - ~1953-01 : Nancy, 54
# 1950-11-20 : 33 rue du Maréchal Gérard, Nancy
# 1950-12-10 : 33 rue du Maréchal Gérard, Nancy
@@ -78,6 +79,7 @@ persons:
~1973-04 - ?: Fontenay-aux-Roses
1973 - ?: Villecun, 34, FR
? - 1991: Mormoiron, 84570 ; Les Aumettes
# >= 1991-06-24 - source : letter to Mr Barbier from ~Cressova, IT
1991 - 2014: Lassere, 09
-
@@ -118,11 +120,11 @@ persons:
end:
date: '~1923'
-
with: Hanka Grothendieck
with: Johanna Grothendieck 1900
-
name: Hanka Grothendieck
# official-name: Johanna Grothendieck
current-name: Hanka Grothendieck
name: Johanna Grothendieck
sex: F
profession: Journalist, writer
birth:
@@ -150,6 +152,28 @@ persons:
divorce:
date: '1928-07'

### Brothers and sisters of Hanka Grothendieck ###
-
name: Fritz Grothendieck
sex: F
father: Albert Grothendieck
mother: Anna Luise Lisette Johanna Demmmin
note: See Scharlau's Anarchy, p 58

-
name: Claus Grothendieck
sex: F
father: Albert Grothendieck
mother: Anna Luise Lisette Johanna Demmmin
note: See Scharlau's Anarchy, p 58

-
name: Siegfried Grothendieck
sex: F
father: Albert Grothendieck
mother: Anna Luise Lisette Johanna Demmmin
note: See Scharlau's Anarchy, p 58

### Father of Hanka Grothendieck and family ###
-
name: Albert Ernst Hermann Grothendieck
@@ -354,7 +378,7 @@ persons:
date: '1996-05-02'
place: Sacramento, CA, US
father: Alf Raddatz
mother: Hanka Grothendieck
mother: Johanna Grothendieck 1900
relations:
-
with: UNKNOWN
@@ -375,7 +399,7 @@ persons:
(cf scharlau-anarchy, acknowledgements p 196)
-
name: Angelika Raddatz
name: Angelika Adamic
sex: F
birth:
date: '1949-03-31'
@@ -383,17 +407,40 @@ persons:
mother: Maidi Raddatz
father: UNKNOWN
notes:
- Unknown father => family name supposed - maybe Adamic
- Unknown father => family name supposed - Adamic comes from Scharlau, Acknowledgements, p 196.
- Birthdate comes from scharlau-anarchy, chap 24, p 156
- Given name comes from scharlau-maths, chap 4, p 9
-
name: Diana ?
name: Diana Adamic
sex: F
birth:
date: '~1960'
mother: Maidi Raddatz
note: Maybe Diana Adamic
father: Edward A.
note:
- Uncertain family name ; Adamic comes from Scharlau's Anarchy, Acknowledgements, p 196.
- WARNING, information about her father is not certain, it is only a supposition.
-
name: unknown1 Adamic
mother: Maidi Raddatz
father: Edward A.
birth:
date: '>1960'
note:
- The existence of this person comes from Scharlau's Anarchy p 192
- Family name supposed
-
name: unknown2 Adamic
mother: Maidi Raddatz
father: Edward A.
birth:
date: '>1960'
note:
- The existence of this person comes from Scharlau's Anarchy p 192
- Family name supposed
# Other relations of Alf Raddatz (after divorce from Hanka Grothendieck)
-
@@ -427,6 +474,7 @@ persons:
with: Marie Dimitriewa
notes:
- death date uncertain, coming from a declaration of Sascha Schapiro to german authorities in 1930
- Schapiro may not be the official name
-
name: Marie Dimitriewa
@@ -464,17 +512,47 @@ persons:
- = Yelena Fyodorovna ?
- Mentioned p 41 of "Anarchy" by Scharlau
### First wife of Alexandre Grothendieck : Marcelle Driquert et descendants ###
### First wife of Alexandre Grothendieck : Marcelle Driquert and descendants ###
-
name: Marcelle Driquert
# official-name: Aline Driquert
nickname: Aline Driquert
sex: F
profession: Steno typist, Secretary
birth:
date: '1914-08-09'
death:
date: '1995-01-09'
relations:
-
with: Inconnu2
-
with: Inconnu3
-
with: Inconnu4
-
with: Inconnu5
-
name: Inconnu
sex: M
local-id: inconnu2
-
name: Inconnu
sex: M
local-id: inconnu3
-
name: Inconnu
sex: M
local-id: inconnu4
-
name: Inconnu
sex: M
local-id: inconnu5
# Children of Marcelle Driquert : Serge Grothendieck
-
name: Serge Grothendieck
sex: M
@@ -483,27 +561,75 @@ persons:
place: Nancy, 54
father: Alexandre Grothendieck 1928
mother: Marcelle Driquert
relations:
-
with: Inconnue1
note: birth place supposed, must be confirmed

# relation of Serge Grothendieck
-
name: Ella Grothendieck
name: Inconnue
sex: F
local-id: inconnue1
-
name: Ella Grothendieck
sex: F
birth:
date: '1974-08'
death:
date: '1983'
date: '1983-08'
father: Serge Grothendieck
mother: Inconnue1
# other children of Marcelle Driquert
# Children of Marcelle Driquert : from other relations than Grothendieck
-
name: Suzanne ?
name: Suzanne Driquert
sex: F
birth:
date: '[1935-1950]'
mother: Marcelle Driquert
father: Inconnu2
notes: |
- See Scharlau's, Anarchy, pages 189 and 191
- See Scharlau's, Mathematics, chap 3, page 15
- See Scharlau's, Spirituality, chap 21
-
name: Jean-Pierre ?
name: Jean-Pierre Driquert
sex: M
birth:
date: '[1935-1950]'
mother: Marcelle Driquert
father: Inconnu3
notes: |
- See Scharlau's, Anarchy, pages 189 and 191
- See Scharlau's, Mathematics, chap 3, page 15
- See Scharlau's, Spirituality, chap 21
-
name: Michel Driquert
sex: M
birth:
date: '1935'
mother: Marcelle Driquert
father: Inconnu4
notes: |
- See Scharlau's, Anarchy, pages 189 and 191
- See Scharlau's, Mathematics, chap 3, page 15
- See Scharlau's, Spirituality, chap 21
-
name: Inconnu(e)
local-id: inconnu6
birth:
date: '[1935-1950]'
mother: Marcelle Driquert
father: Inconnu5
notes: |
- See Scharlau's, Anarchy, pages 189 and 191
- See Scharlau's, Mathematics, chap 3, page 15
- See Scharlau's, Spirituality, chap 21
### Second wife of Alexandre Grothendieck : Mireille Dufour and descendants ###
-
@@ -513,12 +639,14 @@ persons:
date: '2008-12-30'
place: Villes-sur-Auzon, 84
mother: Julienne Dufour
notes:
- death mentioned in https://www.villes-sur-auzon.fr/source/PDF/Lettre-aux-Villois/lav-n-36-janvier-2009.pdf

-
name: Julienne Dufour
sex: F
birth:
date: 1900-08-04
date: '1900-08-04'
profession: Femme de chambre
note: birthdate from "Survivre" n° 1, p 31


+ 3
- 0
grothendoc/letters/README View File

@@ -0,0 +1,3 @@
Contains notes of places and dates found on letters from and to Grothendieck
Can be useful to construct chronologies or check biographies


+ 26
- 0
grothendoc/letters/crafoord-letters.yml View File

@@ -0,0 +1,26 @@
#
# A list of dates and places found in letters written by or to Grothendieck
#
# @history 2018-12-21 23:04:37+01:00, Thierry Graff : creation


-
source: crafoord.pdf, letters about Crafoord refusal
infos:
-
raw: |
Montpellier, 19 April 1988
A. Grothendieck
Department of Mathematics
Univ. Montpellier 2
Pl. Eugène Bataillon
34060 Montpellier Cedex, France
-
raw: |
Montpellier, 9 July 1988
A. Grothendieck
Department of Mathematics
Univ. Montpellier 2
Pl. Eugène Bataillon
34060 Montpellier Cedex, France

+ 72
- 0
grothendoc/letters/dixmier-letters.yml View File

@@ -0,0 +1,72 @@
#
# A list of dates and places found in letters written by or to Grothendieck
#
# @history 2018-12-21 23:04:37+01:00, Thierry Graff : creation


-
infos:
-
raw: |
Nancy le 20.11.1950
A. Grothendieck
(Attaché de recherches)
33 rue du Maréchal Gérard
Nancy (M et M)
-
raw: |
Nancy le 10.12.1950
A. Grothendieck
33 rue du Maréchal Gérard
Nancy (M et M)
-
raw: |
Nancy le 7.6.1951
A. Grothendieck
3 chemin du Grand Moulin
Nancy
-
raw: Nancy le 2.5.1952
-
raw: |
Sao Paulo le 28.6.1954
A. Grothendieck
1052 rua Oscar Freire
Sao Paulo (Brésil)
-
raw: Sao Paulo le 18.7.1954
-
raw: |
Sao Paulo le 13.8.1954
1052 rua Oscar Freire
Sao Paulo (Brésil)
-
raw: |
Lawrence 24.1.1955
A. Grothendieck
1645 Kentucky Street
Lawrence (Kansas)
USA
-
raw: |
-
raw: |
-
raw: |
-
raw: |
-
raw: |
-
raw: |
-
raw: |
-
raw: |
-
raw: |
-
raw: |
-
raw: |

+ 133
- 0
grothendoc/letters/mumford-letters.yml View File

@@ -0,0 +1,133 @@
#
# A list of dates and places found in letters written by or to Grothendieck
#
# @history 2018-12-21 23:04:37+01:00, Thierry Graff : creation


-
source: AGMumford.pdf, letters to Mumford
infos:
-
raw: Paris, August 6, 1958
note: letter to Zariski
-
raw: Paris Oct 5, 1960
-
raw: |
Paris April 20, 1961
A. Grothendieck
23 Boul. de Levallois
Neuilly (Seine)
-
raw: April 25, 1961
-
raw: Paris May 10, 1961
-
raw: Paris Jan 29, 1962
-
raw: Paris Feb 5, 1962
-
raw: 31.3.1962
-
raw: Neuilly June 23, 1962
-
raw: |
Neuilly July 6, 1962
23 Boul. de Levallois
Neuilly (Seine)
-
raw: 12 July, 1962
-
raw: July 18, 1962
-
raw: Bures Sept. 17, 1962
-
raw: Bures Oct. 2, 1962
-
raw: Bures 18.10.1962
-
raw: Bures Feb 14, 1963
-
raw: Bures 21.2.1963
-
raw: Bures 23.2.1963
-
raw: Bures, June 11, 1963
-
raw: 5.8.1963
-
raw: Bures, Sept. 16, 1963
-
raw: Bures, 31.8.64
-
raw: Bures 19.12.1964
-
raw: 17.1.1965
-
raw: I.H.É.S. 23.1.1965
-
raw: Bures April 16, 1965
-
raw: Bures 9.10.1965
-
raw: Algiers Nov. 1, 1965
-
raw: Bures Dec. 3, 1965
-
raw: Dec 9.12.1965
-
raw: Pisa 9.5.1966
-
raw: Manua di Pisa 18.5.66
-
raw: Massy 4.11.1966
-
raw: 7.3.1967
-
raw: Massy 2.5.1967
-
raw: Letter from Groth. 8/1/67
-
raw: Massy, March 18, 1968
-
raw: Massy 2.8.1968
-
raw: Massy, August 9, 1968
-
raw: Sept. 4, 1968
-
raw: Massy 10.10.1968
-
raw: 20.11.1968
-
raw: Massy 8.4.1969
-
raw: 14.4.1969
-
raw: Massy, 8.8.1969
-
raw: Massy, 5.1.1970
-
raw: 15.1.1970
-
raw: |
May 24, 1984
Professor Alexander Grothendieck
Mathematiques
University of Montpellier
2, Place Eugène Bataillon
34060 Montpellier
France
-
raw: Les Aumettes 29.6.84
-
raw: Dec. 26, 1985
-
raw: Les Aumettes Jan. 9, 1986
-
raw: |
February 11, 1986
Alexander Grothendieck
Les Aumettes
84570 Mormoiron
France

Loading…
Cancel
Save